Colette s’en va, rien ne sera plus comme avant dans le monde de la mode parisienne

66/149
Colette1

Il y a vingt ans Colette ouvrait ses portes

20 mars 1997 : un événement inattendu va chambouler l’univers de la mode parisienne et celui de la mode tout court. Aujourd’hui, Colette ouvre ses portes au 213 rue Saint Honoré. Les printemps à Paris ont toujours quelque chose de magique, mais ce jour-là, personne ne se doute du bouleversement qu’allait opérer l’ouverture de ce qu’on appellera à posteriori le premier concept store français.

Colette Rousseaux et sa fille Sarah Andelmann, un binôme synonyme de succès

Colette Rousseaux vient du Sentier, là où l’on fabrique la mode, au sens propre du terme, puisque c’est le quartier des ateliers de confection. Sa fille, Sarah Andelman, est au moment de l’ouverture du magasin toute fraîche émoulue de l’Ecole du Louvre, et ses centres d’intérêt oscillent entre art et mode. Les deux femmes vont imaginer cet endroit unique, qui va devenir le point de rencontre de tous les modeux de la capitale, et aussi des étrangers de passage, pour lesquels dorénavant, séjour à Paris rimera forcément avec visite chez Colette.

Paris s’offre son premier concept store

Pendant vingt ans, le magasin va proposer une sélection de produits que l’on ne trouve nulle part ailleurs. Le lieu ne répond pas aux besoins de clients, mais aux envies de ses conceptrices. C’est de la mode, bien sûr, mais aussi du design, des livres, de la high-tech, des disques, de la photo, des produits de beauté et, installé au sous-sol du magasin, un bar à eaux, premier du genre, proposant pas moins de 66 types d’eaux différentes !

Un logo, des célébrités : le cœur de la planète hype palpite pour Colette

Colette, c’est un logo emblématique, constitué des sept minuscules du nom de la propriétaire, suivi de deux points de ce bleu si particulier, celui que les imprimeurs appellent Pantone 239 C. Deux points qui semblent ouvrir la longue énumération des personnalités qui se presseront chez Colette pendant deux décennies : Anna Wintour, Karl Lagerfeld, Pharrell, Drake, Rihanna, Jean Baptiste Mondino… et vous, et vous…

Une tribu d’élus se retrouve chez Colette

La terre entière afflue chez Colette pour dénicher l’objet culte, édité en version limitée, et pour lequel on est prêt à camper toute une nuit devant le magasin, comme cette Apple Watch que l’on sera le premier à posséder. Les plus fauchés pourront toujours se consoler en achetant la pochette surprise à 20 euros. Placée dans le plus recherché des it bag, ce simple sac en papier du magasin orné du célèbre logo aux points bleus a l’immense pouvoir de vous faire appartenir immédiatement à la caste privilégiée des clients de Colette.

20 décembre 2017 : l’aventure se termine, Colette ferme ses portes

En vingt ans, le magasin a vendu 8 600 marques, 400 000 types de produits différents et édité 2 millions de tickets de caisse. Des chiffres ? Non, pas uniquement, de l’émotion et des montées d’adrénaline, la sensation de partager des moments uniques et de vivre un peu plus fort !

 

© Pinterest

Write Comment...

Name

Email