Daniel Lee, le nouveau visage de Bottega Veneta

1/141

Changement de cap pour Bottega Veneta, qui s’est dotée d’un nouveau directeur artistique en juillet 2018. Le Britannique Daniel Lee a remplacé Tomas Maier, qui officia à la tête des collections pendant 17 ans. L’arrivée du créateur se présente comme un renouveau pour la marque italienne, fondée en 1966, et propriété du groupe français de luxe Kering. Make It Happen vous propose de faire connaissance avec Daniel Lee et sa première collection pour Bottega Veneta.

Bottega Veneta, du savoir-faire artisanal à la marque de mode

La venue de Daniel Lee est l’occasion de redécouvrir Bottega Veneta. A sa création, la marque était spécialisée dans la maroquinerie. Pendant les premières années, son succès a reposé sur le savoir-faire d’une marque à l’image traditionnelle, artisanale et qualitative. Elle s’est fait connaître par ses sacs en cuir tressé au motif unique, l’intrecciato, rendant ses créations immédiatement reconnaissables. En 2001, l’entreprise en proie à des difficultés, est rachetée par Gucci. Tomas Maier est alors nommé directeur artisitique de la marque, il a pour mission de la transformer en marque de mode à part entière. Ce qu’il fera en dévelopant le prêt-à-porter, les chaussures et la bijouterie. Il conservera son poste jusqu’à son remplacement par Daniel Lee en 2018.

Daniel Lee, le parcours sans faute d’un créateur prometteur

Issu de la célèbre école de mode Central Saint Martins de Londres, le parcours professionnel de Daniel Lee commence par des stages chez Martin Margiela et Balenciaga, puis un premier poste chez Donna Karan, puis Céline, et enfin, son poste actuel chez Bottega Veneta. Il s’agit déjà d’un beau parcours pour ce jeune créateur de 33 ans, dont la mission actuelle est de créer un lien entre les Millenials, sa génération, et la marque de luxe italienne. Cela fait maintenant un peu plus d’un an qu’il est aux commandes du design. Un an, et une première collection, qui permet déjà de cerner les orientations du créateur.

A quoi ressemble Bottega Veneta vu par Daniel Lee ?

Pour la collection automne-hiver 2019-2020, Daniel Lee a choisi de conserver les éléments qui font l’identité de Bottega Veneta, comme le motif de cuir tressé, l’intrecciato, qu’il réutilise pour des sacs grand format. Autre objet iconique, la pochette Pouch, qui forme un nouveau duo avec des bottes de motarde à plate-forme et crampons. Le cuir, leitmotiv de la collection, se retrouve aussi bien dans les vêtements que dans les accessoires. Il est utilisé en total look d’une femme conquérante, vêtue d’une combinaison de motarde, ou enveloppée d’un manteau reprenant le motif tressé cher à la marque. Il n’y pas de place pour le flou dans cette collection, son style est minimaliste et austère. Les coloris neutres oscillent entre le noir, le beige, le camel, réhaussés de couleurs vives, de l’orange, du jaune ou du turquoise.

Daniel Lee et Bottega Veneta, une histoire qui commence bien

Cette première collection Daniel Lee pour Bottega Veneta avait valeur de test. Elle a été bien accueillie par la presse et les acheteurs, et les ventes de prêt-à-porter ont déjà progressé. Tout se présente donc sous les meilleurs auspices pour le nouveau directeur artistique. Ses supporters n’ont qu’une hâte : connaître la suite de l’histoire entre Daniel Lee et Bottega Veneta !

Spécialiste de l’événementiel à Paris, Make It Happen organise les événements des marques de luxe dans les plus beaux lieux de la capitale. Pour l’organisation de votre prochain showroom ou concept-store, il n’y a qu’une seule adresse : Make It Happen !

 

 

Write Comment...

Name

Email