Fashion Week de Paris Printemps-été 2020 : quelques grands moments

8/141

Après New-York, Londres et Milan, la très attendue Fashion Week de Paris printemps-été 2020 a clos le marathon des quatre principales semaines de la mode. Une fois de plus, ce rendez-vous incontournable nous a réservé quelques belles surprises. Make It Happen partage avec vous quelques grands moments.

Fashion Week de Paris printemps-été 2020, Dior s’éprend de nature

Cette saison, le défilé Dior se déroulait à l’hippodrome de Longchamp. C’est dans un décor de forêt, symbole des préoccupations écologiques de la maison, que stars, journalistes et influenceurs étaient conviés pour assister à la présentation de la nouvelle collection. Pour l’occasion, la maison Dior avait acheté 170 arbres participant au décor et destinés à être replantés une fois celui-ci retiré. Le végétal était également omniprésent dans les vêtements et accessoires, sous forme de raphia ou de paille, tissée ou brodée, ou de broderies florales agrémentant des robes précieuses. C’est en pensant à Catherine Dior, sœur de Christian Dior et passionnée de jardinage, que Maria Grazia Chiuri, directrice artistique de la marque, a imaginé cette nouvelle ligne printemps-été 2020 mettant le monde végétal au premier plan.

Margiela printemps-été 2020 sous l’influence de Leon Dame

Changement d’ambiance pour un défilé Margiela aux accents militaires, qui se déroulait cette année au Grand Palais. Il fallait attendre la fin du défilé pour assister au clou spectacle. Il fut assuré par Leon Dame, un jeune mannequin allemand de 20 ans, au regard perçant et à l’allure voûtée. Vêtu d’un trench en vinyle noir, court et ceinturé, un calot placé en travers de la tête, les jambes nues chaussées de bottes aux talons interminables, le mannequin n’avait guère de risque de passer inaperçu. Le look, immédiatement relayé sur les réseaux sociaux, fit sensation auprès du public et provoqua même l’esquisse d’un sourire chez Anna Wintour. ce qui vaut tous les efforts du monde et constitue certainement la prouesse la plus difficile à réaliser.

La modefemme printemps-été 2020 selon Balmain

Un petit tour du côté de chez Balmain paraît nécessaire, tant les recherches menées cette saison par Olivier Rousteing se sont fait remarquer. La femme Balmain printemps-été 2020 est excentrique, elle adore les formes géométriques, les contrastes forts, les duos de jaune soleil et de bleu Klein. Elle apprécie les plissés et les robes du soir aux proportions extravagantes. Si tout cela ne lui paraît pas suffisant, elle pourra compléter son vestiaire par une veste croisée aux épaules larges, semblant tout droit sortie des années 80, réinterprétée en mini robe. Les mannequins défilaient sur une bande son très « années 90 ». Au programme : Britney Spears, Lindsay Lohan, Christina Aguilera…, de quoi séduire les Millenials, nostalgiques de ces années-là.

 

Write Comment...

Name

Email