La métamorphose d’un appartement haussmannien

18/135
Metamorphose-haussmann

Si pour certains Paris semble figé pour longtemps dans le XIXe siècle du Baron Haussmann, pour d’autres, le classique et neutre style haussmannien se prête à de multiples interprétations. C’est un jeu auquel s’est livré le décorateur Jacques Hervouet, en métamorphosant un appartement haussmannien de 230 m2, situé Rive Gauche à Paris. Make It Happen vous invite à découvrir les transformations de ce bel espace haussmannien, oscillant à présent entre tradition et modernité.

Quand l’haussmannien s’entiche de design

Le projet de Jacques Hervouet consistait à faire cohabiter le design de la fin du XXe siècle, dont il est spécialiste, et le style haussmannien. Pour favoriser la réussite de l’exercice, l’appartement a été “débarrassé” d’éléments décoratifs emblématiques, comme certains décors en stuc ou moulures ornant les plafonds. L’entrée de l’appartement est sans doute la partie la plus audacieuse de la rénovation. Le décorateur a puisé son inspiration dans le mythique film de Stanley Kubrick, “2001, l’Odyssée de l’espace”. Cela donne un décor immaculé, composé d’éléments cinétiques, interagissant entre eux et jouant avec l’œil du spectateur, tels que les motifs en forme de losange des boiseries et de la moquette. L’éclairage, assuré par des leds, se veut discret. Quelques beaux objets complètent la mise en scène : une chaise en métal plié et deux sculptures de Richard Bello. Enfin, un pianoforte de 1795, objet issu de l’héritage familial de la propriétaire des lieux, se fait une place dans le décor.

L’haussmannien se réinvente

Les courbes et le cercle, symbole de cycle sans fin et de complétude, formes fétiches de Jacques Hervouet, se retrouvent dans ce projet. Dans le salon, la table basse Flaque, le canapé signé Jean Royère et les fauteuils de Federico Munari affichent les mêmes courbes. On les retrouve également dans un miroir de sorcière, une création de Jacques Hervouet, qui s’inscrit dans un cercle parfait. Le décorateur aime aussi jouer, tester les limites du bon goût, sans jamais pour autant les dépasser. Cela le mène à oser certains paris risqués. Il a ainsi habillé les toilettes invités d’un motif panthère, instillé, çà et là, quelques objets de couleur forte et une niche ornée de papier peint doré dans la chambre. La pièce se place d’ailleurs résolument sous le signe de l’humour et du décalage en accueillant une chaise longue anthropomorphe, signée Olivier Mourgue, et un dessin de grandes dimensions, réalisé par Angelini en 1980, représentant une vue de dos de John Lenon en tenue d’Adam.

Jacques Hervouet, décorateur et galeriste parisien

Jacques Hervouet conjugue bien des talents ; à son métier de décorateur, s’ajoute celui de galeriste. Il ne se destinait pourtant à aucun de ces deux métiers, sa vocation première se plaçant dans la musique. L’apprentissage du piano dès le plus jeune âge lui ouvrait la voie à une carrière de concertiste. Mais, la vie réserve bien des surprises. Après avoir étudié les langues et les sciences politiques, il travailla pendant une dizaine d’années dans la publicité, avant d’ouvrir une galerie en 1999, rue de l’Université. Il s’est aujourd’hui spécialisé dans les objets d’art et de design du XXe siècle.

Make It Happen met en scène tous vos événements dans ses appartements haussmanniens. Leurs beaux volumes offrent des décors parfaits, dans un style traditionnel ou décalé, à tous vos showrooms, magasins éphémères et événements très parisiens.

Write Comment...

Name

Email