La nouvelle collection Prada sous le signe du design industriel

61/135
Prada-MilanFW

En ce début d’année 2018, la Fashion Week de Milan est l’occasion pour Prada d’imaginer une mise en scène inhabituelle pour présenter sa nouvelle collection. La maison italienne a choisi un de ses entrepôts pour servir de toile de fond à sa collection automne-hiver 2018-2019. A cette occasion, Miuccia Prada, directrice artistique de la marque, a demandé à quatre noms du design d’imaginer des objets réalisés à partir de nylon noir, matière fétiche du couturier milanais. Le défilé se place ainsi dans un univers mêlant mode et design industriel.

Prada choisit un décor atypique pour un show surprenant

Le décor est planté, le show peut commencer. Le public est réparti de part et d’autre d’un étroit podium, constitué d’une grille métallique perforée, posée sur le sol en béton. Cet agencement place les mannequins à hauteur des regards et permet une proximité avec les spectateurs qui, en tendant la main, pourraient les toucher. L’agencement rapprochent regardeurs et regardés, et apporte ainsi une nouvelle humanité à des mannequins déchus de leur position d’icône inaccessible. Le fond du décor est constitué de caisses en bois brut, frappées de nouveaux logos au nom de la marque, juxtaposées et superposées les unes aux autres. Le faible éclairage participe à la mise en valeur du noir satiné, dominant, des vêtements.

Prada invite quatre entités du design pour réinterpréter sa matière fétiche

Quand la mode rencontre le design, Prada invite quatre noms prestigieux du design pour livrer leur vision de la marque italienne et une nouvelle interprétation de sa matière favorite, le nylon. Les designers, guest stars du show, servent de passerelle entre les deux mondes. Pour Ronan et Erwan Bouroullec cela s’apparente à un grand sac-pochette, une sorte de carton à dessins, souligné de liserés jaune et bleu. Konstantin Grcic imagine des hommes équipés de longs tabliers, aux poches multiples. Rem Koolhaas réinterprète un accessoire phare de la marque, le sac à dos, pour en faire une pièce urbaine et actuelle. Herzog & de Meuron impriment leur “Language Restraint”, novlangue dépourvue de toute forme de séduction, sur une ample chemise en nylon… gris, cette fois-ci.

Mode et design, des liens étroits pour un projet artistique global

Le choix du lieu du défilé permet de présenter un spectacle total, oscillant entre mode et performance artistique. Le design industriel choisi en arrière-plan met en valeur les pièces de la collection Prada et participe à nourrir un imaginaire qui va bien au-delà du simple plaisir de porter un vêtement. Le décor, un entrepôt, focalise l’attention du public sur les pièces. Les matières mises en présence, béton du sol, bois brut des caisses de stockage, métal du podium, créent cette ambiance minimaliste qui met si bien en valeur les coupes amples, et la matière synthétique favorite de la maison Prada : le nylon.

Make It Happen plante le décor de vos événements dans des lieux atypiques

Make It Happen imagine la mise en scène de vos événements. Lieux atypiques et galeries, quartiers prestigieux : Marais, Tuileries, Etoile… tant d’adresses parisiennes, évocatrices d’ambiances particulières. Votre événement est avant tout un scénario aux répliques savamment construites, participant à en faire un moment unique.

Write Comment...

Name

Email